Culture québécoise

AC1_5029

Pour mettre en échec le souverainisme de province

Suite à l’échec cuisant du Parti québécois aux dernières élections générales, nombreux sont les commentateurs qui croyaient ou voulaient croire à l’échec définitif du projet indépendantiste. Chez les intellectuels souverainistes, c’était généralement le silence radio ou bien on s’en tenait à des analyses superficielles, tandis que pour d’autres, plus profonds, l’impasse du souverainisme relevait de la tragédie.

AC1_4580029

L’impuissance souverainiste

Le 7 avril dernier, les souverainistes ont subi une dégelée électorale. Quelques mois plus tard, ils veulent comprendre ce qui leur est arrivé. Les livres se multiplient. Ils posent tous la même question: pourquoi l’indépendance a-t-elle échoué? Parmi ceux-là, celui de Simon-Pierre Savard-Tremblay (SPST), un jeune intellectuel de 26 ans, se démarque clairement. Son titre: Le souverainisme de province, qui paraît chez Boréal.

10714454_10154813145845297_4708190469410886361_o

Le souverainisme de province

Depuis la défaite historique du Parti québécois en avril dernier, les souverainistes sont divisés sur la perspective que doit prendre l’accession à l’indépendance. À cet égard, un essai qui apporte une perspective radicalement différente de celle longtemps défendue par le PQ devrait faire couler beaucoup d’encre.

article

Philippe Couillard pourrait-il ratifier la Constitution sans consultation populaire? Analyse juridique d'une question politique.

Fermement rattaché à l’idéologie du trudeautisme libéral, au fédéralisme et au multiculturalisme canadien, le premier ministre Philippe Couillard aura manifesté à plus d’une occasion depuis son accession à la chefferie du Parti libéral avoir pour position constitutionnelle qu’il serait temps pour le Québec d’embrasser l’unité canadienne, en signant la Constitution de 1982.