Mondialisation

globalism-1900x700_c

L'échec de la mondialisation

N’en déplaise aux disciples et artisans des rouages du marché sans frontières, l’utopie mondialiste est responsable de la dissolution de l’économie québécoise. Ce «beau rêve» qu’est la mondialisation est aujourd’hui entièrement soumis à un système financier spéculatif complètement débridé, en plus de consacrer la montée de corporations transnationales parfois bien plus puissantes que les États.

bc4ba684-d8d8-491f-97ef-d2264ece47b0_ORIGINAL

L’empire Bayer-Monsanto : pas rassurant du tout !

Bayer est un géant allemand de l’agrochimie et de la pharmacie. On le sait depuis une semaine : la corporation vient de racheter l’entreprise numéro un dans le domaine des semences, Monsanto, une acquisition de 66 milliards de dollars. Monsanto, c’est (c’était?) cette firme au cynisme débordant qui cherche à posséder l’ensemble des ressources alimentaires du monde pour ses seuls intérêts.